Articles

Sabine Revault d'Allonnes : une artiste polyvalente, ambitieuse et déterminée

En ce chaud week-end de pâques, et entre deux récitals consacrés au programme de son dernier CD intitulé «Bestiaire», Sabine Revault d'Allonnes a accepté de m'accorder une interview au cours de laquelle nous avons évoqué sa carrière, son ensemble les Essenti'elles, fondé en 2012, le Bestiaire et ses projets futurs.
Une carrière lancée par le violon
«J'avais 5 ans quand j'ai commencé le violon, instrument que j'ai pratiqué pendant une vingtaine d'années. A dix-neuf ans j'ai commencé le chant, mais, pour moi, ce n'était pas une priorité. J'ai donc pratiqué parallèlement les deux instruments pendant quatre ou cinq ans d'abord au Conservatoire à Rayonnement Régional du XVIIe arrondissement puis à celui d'Aubervilliers.» nous dit Sabine Renault d’Allonnes qui ajoute : «Après ma sortie du CRR d'Aubervilliers, je me suis définitivement tournée vers le chant et j'ai suivi des cours de perfectionnement. Le premier concours que j'ai pass…

Le Théâtre Auditorium et l'université de Poitiers lancent le cir____cuit dans le cadre du Mois d'accueil des étudiants

Dans notre dernier article, nous avons évoqué la nouvelle saison du Théâtre Auditorium de Poitiers. Une saison qui s'annonce par ailleurs être une saison de très belle tenue. Dans cette notule nous allons parler des avantages réservés aux jeunes poitevins âgés de 16 à 26 ans et aux personnes ayant de faibles revenus. En effet, si, pour une majorité du public les tarifs sont dégressifs selon le nombre de spectacles pris par abonnement (à partir de 3, 6 ou 9 spectacles), nos jeunes concitoyens bénéficient d'avantages non négligeables avec :
- La carte culture : elle est réservées aux jeunes de 16 à 26 ans (qu'ils soient lycéens, étudiants ou jeunes salariés) et donne accès à la totalité des spectacles de la saison à des tarifs allant de 6 à 12 €. L'inscription à la carte culture est gratuite et peut se faire en ligne. Lors de son retrait ou de l'inscription aux caisses du TAP il faudra présenter une pièce d'identité, indispensable pour prouver que le titulaire de …

Le Théâtre Auditoirum de Poitiers annonce sa saison 2019-2020

Après une très belle saison 2018-2019, laquelle s'avère être très satisfaisante quant à la fréquentation des deux salles du théâtre (53000 personnes ont assisté à plus de 100 spectacles tous styles confondus) et des trois salles du TAP Castille (plus de 100 000 entrées en 18/19) le Théâtre Auditorium de Poitiers, qui célébrait par la même occasion sa dixième saison, annonce en ce début du mois de septembre sa nouvelle saison. Laquelle saison s'annonce tout aussi riche et intéressante que la précédente. Bien évidemment, le public sera gâté tant les responsables du TAP ont pris soin de leur programmation qui équilibre théâtre, danse, cirque, humour, musiques actuelles, musique classique et contemporaine, festivals et rencontres en tous genres. Bref, chacun aura là de quoi trouver son compte dans une saison qui mérite une grande attention. Comme de bien entendu nous attirons l'attention de nos lecteurs sur les trois grands festivals qui jalonnent la saison : Les Rencontres Mi…

Fou de Vincent avec Vincent Dedienne

ATTENTION
La saison 19/20 du Théâtre Auditorium de Poitiers débute dès le 22 septembre avec la pièce de théâtre « Fou de Vincent » avec le très populaire Vincent Dedienne. Les réservations ouvrent dès aujourd'hui à partir de 13h. Nous vous invitons à réserver au plus vite pour être certains d'avoir des places.


L'ensemble Consonance clot le festival La dive musique en l'église Saint Martin de Candes-Saint Martin

Pour notre dernier concert estival, nos pas nous portent dans le charmant petit village de Candes Saint Martin situé au cœur d'un triangle Saumur/Fontevraud/Montsoreau. Pour le dernier concert de l'édition 2019, les responsables du festival La dive musique ont invité l'ensemble Consonance qui arrive avec un programme autour des motets allemands des XVIIe et XVIIIe siècles dont Jean Sébastien Bach (1685-1750) et Georg Philipp Télémann (1681-1767) sont les plus grands représentants. C'est aussi l'occasion de (re)découvrir d'autres compositeurs plus ou moins contemporains de Bach et de Télémann moins connus pour Johann Hermann Schein (1586-1630) et Johann Kunhau (1660-1722) mais tout aussi intéressants. On notera aussi la volonté de François Bazola de présenter le programme dans une configuration rare à un par voix avec basse continue. Si l'on peut s'en étonner, le pari est largement réussi tant les artistes invités par François Bazola font montre d'un…

L'ensemble La rêveuse fait rêver son public

C'est dans le beau département d'Indre et Loire que nous terminons notre périple estival. Le charmant petit village de Lerné, dont le château, transformé en chambres d'hôtes – et la chapelle – sont le joyau, accueille un concert de l'ensemble La rêveuse dans le cadre du huitième festival La Dive Musique. Ce festival, basé à Seuilly, petit village situé non loin de Chinon, tourne en étoile dans le département d'Indre et Loire. C'est ainsi que nous avons porté nos pas dans ce site certes éloigné de tout mais charmant. L'ensemble La rêveuse, habitué du festival revient dans sa forme la plus simple, un duo ; car ce sont les deux fondateurs de l'ensemble, la gambiste Florence Bolton et le théorbiste Benjamin Perrot, qui est aussi luthiste, qui viennent présenter un programme original de musique baroque intitulé « La belle homicide ». Ne nous y trompons pas, si aux XVIIe et XVIIIe siècle on parlait d'homicider – de tuer – son prochain, dans le cas qui nou…

Mozart servi par un beau quatuor en la basilique Saint Sauveur de Rocamadour

Partant de la petite chapelle de l'hospitalet, nous rejoignons, par l'ascenseur incliné, la basilique Saint Sauveur qui est située au cœur du sanctuaire de Rocamadour, cité mariale reconnue de longue date et qui abrite une vierge noire connue pour être la protectrice des marins ; c'est dans cette basilique qu'a lieu le dernier concert de notre séjour amadourien. A l'occasion de ce programme, consacré à Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), nous avons le privilège d'écouter Sabine Devieilhe, qui est LA grande invitée de la soirée. Après avoir écouté un très beau récital de musique sacrée médiévale, nous revenons à un classique du genre avec la messe en ut mineur de Mozart. Cette messe restée inachevée est précédée de trois œuvres certes plus courtes mais tout aussi méditatives.
Le concert débute avec un Kyrie indépendant de toute messe ou requiem ; celui ci a été composé pour chœur et orchestre. Le chœur de chambre Meslimes et l'ensemble A Venti donnent à ent…